Instagram.Email.

Zaynab Nefzaouia : derrière chaque grand homme, se cache une femme

Histoire
18/11/2020
par 
.
No items found.

Zaynab an-Nafzawiyyah, née à Aghmat en 1039 au Maroc dans le haut Atlas, était une reine berbère qui eut une grande influence sur la dynastie Almoravide, elle fut reine de Marrakech et a pris contrôle du Maghreb, et une partie de l'Espagne. Zaynab était autant admirée pour sa beauté que pour son intelligence et sa capacité à s'élever au pouvoir. Son premier mari était Luqūt al-Maghrāw, un émir d'Aghmat, qui est ensuite mort au combat et dont Zaynab a hérité ainsi que contrôlé les richesses et les terres. Son deuxième mari était Yusuf ibn Ali, chef des tribus berbères Wurika et Aylana, mais d’après Ibn Khaldoun elle aurait été sa concubine plutôt. Ibn Ali, n’appréciant pas son audace, la répudie rapidement.

Elle a toujours reçu de nombreux mariages dans la région de la part de chefs tribaux, mais elle refusait toujours, car elle avait comme ambition d’épouser un homme qui dirigerait un pays entier.

Elle a donc ensuite épousée Abu Bakr ibn-Umar, roi et fondateur de la dynastie Almoravide ainsi que de la ville de Marrakech, on dit qu'il l'a comblée de richesse et de pouvoir. Comme les précédentes, cette union ne dure pas. Abu Bakr est appelé pour maîtriser une révolte au sein du désert du Sahara. Considérant que son épouse ne peut pas le suivre, il la quitte et lui conseille d’épouser son cousin Youssef ben Tachfine as-Sanhaji, à qui il laisse le commandement en son absence.

L’Empire Almoravide au 12ème siècle.

Elle lui a donné deux enfants, Ali et Tamima Ben Youssef ibn Tachfine. Ibn Tachfine a pu conquérir le Maghreb grâce à ses conseils et à son expertise en matière de négociations. Zaynab Nefzaouia conçoit les plans de la ville de Marrakech en attendant le retour de son mari parti en guerre. À son retour, Ibn Tachfine fait construire la ville conformément aux plans qu'elle a créé. Elle fut surnommée "la magicienne" pour cela, et beaucoup de gens pensaient qu'elle communiquait avec les génies et qu'elle avait des pouvoirs surnaturels. Elle décède environ 11 ans après son mari, mais l'année de sa mort est contestée et on suppose qu'elle est morte en 1075 ou après.

Son influence s’est ressentie sur les mœurs du Maroc Almoravide, ayant permis aux femmes royales de prendre part à la politique et à l'éducation. Elle organisa également des cours pour femmes nobles avec Hafsa bint Al Hajj, une des poètes les plus célèbres de la littérature arabe médiévale. Zaynab va également employer deux femmes médecin au palais, chose jusque-là incommune. La princesse Fannu de la même dynastie va à son tour participer activement à la défense de la capitale dans une forteresse pendant la chute des Almoravides en 1147.

No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
Références :