Instagram.Email.

Al-Idrissi, l'Homme qui a Changé la Perception du Monde

Science
28/12/2020
par 
.
No items found.
La carte du monde originale par al-Idrisi. Sur la droite, la carte est inversée pour adopter l’approche cartographique moderne (pôle Nord - Sud).

Des siècles avant que les GPS mettent à disposition le monde entier à portée de main, l’homme comptait sur le travail et recherches de cartographes pour pouvoir se repérer dans le monde. L'un des cartographes les plus connus et ayant publié les premières representations du monde était le géographe, voyageur et érudit marocain Charif al-Idrissi. Le livre d'Al-Idrissi, « Tabula Rogeriana » (connu en arabe sous le nom de « Nuzhat al-Mushtāq Fi'khtirāq Al-āfāq ») a l’incroyable renommée d'être une des plus grandes œuvres de la géographie et de la cartographie médiévale.

On sait de al-Idrissi qu’il est né à Ceuta en 1100 lorsque le territoire fut gouverné par la dynastie marocaine des Almoravides. Il est issu d’une famille noble, affiliée à Idris 1er, oncle du prophète Muhammad et fondateur de la ville de Fès au 8ème siècle ainsi que de la dynastie Idrisside qui sera le premier état marocain moderne. Explorateur dans l’âme il aura déjà effectué plusieurs voyages pendant sa jeunesse dans une bonne partie de la Méditerranée, au Maghreb, au Hejaz, en Egypte et en Asie mineure.

Il grandit à Cordoue, ville du calife et centre intellectuel ainsi que culturel de l’empire Almoravide, empire dans lequel il poursuivra ses études universitaires. Après la chute de Cordoue, il trouvera refuge à Sicile où il sera accueilli par le roi Normand Roger II et sera ensuite engagé par ce dernier en tant que géographe attitré.

Al-Idrissi confectionnera deux prototypes de la toute première carte du monde sous commande du roi de Sicile: l'un sur une boule d'argent, et l'autre sur une planche plate argentée. Une seconde commande du roi porta sur l'écriture de l'œuvre célèbre d’al-Idrissi (Tabula Rogeriana), incluant plus de 70 cartes dessinées qu’il acheva en 1154, peu avant sa mort. Al-Idrissi mènera une vie remplie de voyages, de collaborations avec divers envoyés pour ses travaux, ainsi qu’il se basera sur maintes cartes antiques et de récits d’explorateurs maures pour appuyer son oeuvre. Il lui aura en final nécessité 18 années d’explorations et de recherches pour achever son travail.

Al-Idrissi a été considéré comme l'un des géographes médiévaux les plus importants, compte tenu de la quantité d'informations géographiques collectées par ce dernier. De même, il a soutenu la théorie de la sphéricité de la Terre et, bien que ses cartes aient une forme circulaire, il a expliqué que le disque ne symbolisait que la forme du monde.

La terre est ronde comme une sphère ; si ce n’était pas le cas, comment l’eau y tiendrait-elle ?
Reproduction d’une carte du monde réalisée par Al Idrissi en 1154.

Tout au long du 20ème siècle, la carte d'al-Idrissi fera l'objet de nombreuses études historiques portant sur des régions particulières, comme les îles Britanniques, la Scandinavie, l'Allemagne, l'Espagne, la Bulgarie, l'Afrique et l'Inde. « Tabula Rogeriana » resta pendant près de trois siècles l'une des cartes du monde médiévales les plus avancées, utilisées par des explorateurs comme Ibn Battuta, Ibn Khaldoun, Piri Reis, Christophe Colomb et Vasco Da Gama pour leurs découvertes et leurs voyages.

Parmi ces travaux, une dizaine de manuscrits du Traité d’al-Idrissi furent conservés à travers le monde. Plusieurs théories circulent sur le lieu de sa mort, en effet le lieu de sa sépulture est inconnu, il se serait cependant éteint en 1165 en Sicile.

No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
Références :